7 av. W.Churchill, 28100 DREUX contact@cop-ophtalmo.fr
SAM : 08h30 à 12h45 - 13h45 à 17h00
02 46 83 00 46
Image Alt

La DMLA

  /    /  La DMLA

La DMLA

En Bref : La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) est une maladie de la rétine consécutive au vieillissement pathologique de la macula (partie centrale de la rétine assurant la vision des détails) et qui entraîne une perte d’acuité visuelle.

La DMLA est une des premières causes de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans. Cette dégénérescence entraîne la perte des photorécepteurs maculaires et entraîne donc une perte d’acuité visuelle. Cette perte empêche le sujet de lire, d’observer son interlocuteur, de conduire.

Dans cette pathologie, la vision périphérique est habituellement préservée aussi la DMLA ne conduit pas à la cécité totale, mais l’atteinte de la partie centrale de la vision pénalise la vie quotidienne.

Une prise en charge médicale précoce est nécessaire pour freiner la progression de cette pathologie.

On trouve deux formes de DMLA : la forme atrophique (« sèche ») avec disparition progressive des cellules, et la forme exsudative (« humide ») avec des vaisseaux anormaux poussant sous la rétine et entrainant des modifications importantes du tissu.

parinaud-ophtalmologiste-dmla

Les symptômes : déformation des images et des lignes droites, diminution de l’acuité visuelle au centre du champ de vision avec difficulté à percevoir les détails (perte progressive ou brutale selon les formes), présence de tâches sombres dans le champ de vision, gêne de la vision nocturne, sensation de manque de lumière.

Personnes concernées : personnes âgées (l’âge étant le principal facteur de risque), antécédents familiaux de DMLA et facteurs de risque environnementaux (tabac, exposition à la lumière, carence).

Les traitements : les traitements diffèrent selon la forme de la DMLA.

La forme atrophique peut être traitée par des compléments nutritionnels pour ralentir la maladie. Il n’y a pas de traitement curatif à ce jour.

La forme exsudative est une urgence thérapeutique. Le traitement consiste à réaliser des injections intravitréennes (IVT) dans l’œil d’un produit anti-VEGF qui lutte contre la prolifération des vaisseaux anormaux. Ce traitement stabilise la maladie, peut la faire partiellement régresser mais ne la guérit pas. Les IVT doivent être poursuivies en respectant le rythme fixé par le médecin. Plus la DMLA exsudative est soignée tôt, plus la vue peut être stabilisée voire améliorée.

Prenez rendez-vous avec l’un de nos médecins pour réaliser un bilan de votre vue.